Ecosse 2016

Ecosse 2016

 

Ecosse glen etive Ecosse glen coe cerf

 


Après les chaleurs extrêmes du Sri Lanka, nous avions besoin d’un peu de fraîcheur. Vous allez me dire, quand on vit en France, pas besoin de fraîcheur !! C’est pas faux. Mais il fallait bien trouver une excuse à ce séjour.

L’Ecosse a cet avantage qu’il ne faut pas beaucoup de préparation, et c’est à 1 bonne heure de vol de Paris.

C’est donc 2 jours avant que nous avons trouvé des billets d’avion à un tarif plutôt correct avec Hop, le low cost d’Air France, qui n’a de low cost que le nom, parce que malgré la courte durée du vol, nous avons tout de même droit à une petite collation et des boissons, ainsi que le choix des sièges.

Le survol d’Edimbourg est le 1er bon moment du séjour. La vision des montagnes avoisinantes nous mets tout de suite dans le bain d’un séjour qui sera résolument tourné vers les superbes paysages du pays. D’autant que nous arrivons avec le soleil qui nous offre une lumière particulièrement magique en cette fin d’après-midi d’hiver.

Après avoir récupéré la voiture de location (les comptoirs se situent juste en dehors de l’aéroport), je fais mon grand baptême de la conduite à gauche. Certes j’avais pu tester un peu au Sri Lanka, mais entre un scooter et une voiture, il y a une légère différence. Au final, on s’y fait assez vite, mais ça reste quand même assez particulier.

Nous avions fait une réservation en ligne pour la voiture, via ce siteVous trouverez des agences vraiment pas chères, mais nous avons préféré jouer la sûreté en passant par Avis. Louer une voiture reste toujours un facteur de stress et je pense qu’il ne faut pas voir que le prix. Pour information, nous avons payé 70 euros pour une location d’une Fort Fiesta du mardi au vendredi. Une vingtaine d’euros par jour me semble honnête, pour une voiture en parfait état et la simplicité de la récupération de la voiture ne nous a pas fait regretter notre choix.

Rejoindre Edimbourg est tout ce qu’il y a de plus simple, on peut largement se passer de la location d’un GPS à 15 euros par jour !! Nous avions réservé un hôtel un peu en dehors du centre ville afin de ne pas être embêté pour garer la voiture. En dehors de cet avantage, je pense qu’on aurait quand même choisi de dormir là car il reste abordable et situé dans une très grande maison typique à la décoration très soignée.

 

Cliquez sur la photo pour découvrir la suite du voyage avec itinéraire et bons plans. 

 

3 jours dans les Highlands

 



Articles similaires : 

1 semaine en bivouac des Highlands à l'Ile de Skye